» Me sauver bien avant ce monde… « 

Salut la compagnie ! Je reviens sur mon blog aujourd’hui avec un nouvel article dans la section  » Music « . Il était pour moi impossible de ne pas vous parler d’un des EP les plus courts mais les plus violents que j’ai entendu de ma vie :

 

 

MID

 

 

Vous connaissez ? Non ? Cette tuerie est signée monsieur Vicelow. Le  » Noir à lunettes  » a bien changé depuis l’époque des Saïan Supa Crew. Jusqu’ici toujours très rap, il nous a fait découvrir en Avril dernier de nouvelles facettes de son art.

 

vicelow

 

Pour ceux qui, comme moi, sont très  » conservateurs  » ou  » traditionalistes  » en rap ( j’suis restée qué-blo dans les années 90 ! ), ses quatres nouveaux sons surprennent.  C’est avec  » Saïtama  » que l’artiste nous a annoncé la couleur, avant la sortie de l’EP. J’ai d’abord été surprise par ce  » virage  » qu’il a pris : instru plus mélodique et chant se sont glissé dans son rap, c’est ce qui m’a déstabilisé, car j’étais restée sur les grosses prod’ bien lourdes signées SoFly sur la Blue Tape 2 qui m’a littéralement mis une claque ( comme sur  » Nouvel automne  » ). J’attendais l’EP avec appréhension, mais c’est finalement avec plaisir que j’ai pu retrouver l’âme du lyriciste imparable et son phrasé reconnaissable ( sur  » MBB  » par exemple ).

Outre ses vocalises et les mélodies qui nous restent en tête, on peut voir finalement un visuel plus poussé, travaillé avec soin, un peu loin des images street auxquelles nous avait habituées le rapeur jusqu’ici ( même s’il y avait déjà un super boulot visuellement parlant ).

On comprend finalement que Vicelow souhaite évoluer avec son temps, sans changer pour autant. Cet EP totalement indépendant était à priori l’occasion d’expérimenter, de pousser sa créativité, et il touchera plus facilement à mon avis, même ceux qui ne sont pas particulièrement amateurs de rap conscient !

 

C’est après un peu d’hésitation que je dis un gros  » oui  » à cet EP en attendant impatiemment la suite !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *