Y O U

C’est avec cette courte série que Penn Badgley, alias Dan Humphrey dans Gossip Girl, fait son retour sur le petit écran.

 

Il apparait désormais en tant que libraire psychopathe, sous le charme d’une cliente qui pénètre dans sa boutique : Beck. Mais qui sont ces deux personnages ?

· Joe est un passionné. Il a l’air autant passionné de bouquins que d’amour. C’est ce qu’on voit d’abord par la manière dont il parle de Beck – une voix off, tout le long de la série, qui nous laisse entendre ce que Joe se dit à lui-même. Dès l’apparition de sa dulcinée, on le voit prêter attention aux moindres petits détails. Et très vite, on le voit l’épier obsessionnellement sur les réseaux sociaux, ce qui fait passer le libraire de  » romantique invétéré  » à  » type louche « .

· Beck, elle, est une écrivaine en devenir. Encore étudiante, elle nourrit l’espoir d’être un jour reconnue, tout en doutant continuellement de son talent et frappée du syndrome de la page blanche. On la voit comme une fille qui veut paraître simple et discrète, mais qui aime malgré tout attirer l’attention. Une vie amoureuse et professionnelle plutôt compliquées, on la voit entourées de ses amies friquées et exubérantes dont Peach, celle qui semble lui porter le plus d’affection.

 

L’intrigue

Au début, on a l’impression qu’on va regarder une romance un peu teenage, avec un brin d’action. Mais on déchante très vite ! YOU n’a rien d’une romance. On oscille continuellement entre la  » légèreté  » de la vie de nos personnages et l’univers sombre de Joe. En effet, à en écouter sa voix off, il est le petit ami idéal, attentionné. Il comprend Beck mieux que quiconque, il est protecteur à souhait, capable de tout pour le bien-être de l’être aimé et de leur relation. Mais alors, il est même UN PEU TROP prêt à tout.

On tangue aussi, le long de l’histoire, entre ce côté si doux et attentionné de Joe – notamment envers Paco, son petit voisin, à qui il n’hésite pas un seul instant à donner de l’aide pour l’évader de son quotidien morose – et la limite où il bascule dans cette attitude de sociopathe.

On tangue tellement qu’on en vient presque, nous spectateurs, à vouloir lui pardonner son comportement…

 

Mon avis ?

La voix off m’a grave dérangé au début. Mais je m’y suis vite faite, car même si elle est très présente, son contenu est réellement nécessaire pour cerner le personnage de Joe entièrement. Et même si je suis fada de romance teenage, je me suis rapidement laissé captiver par ce côté thriller. Le suspens est vraiment ÉNORME, un vrai suspens trop palpitant comme on en voit que peu dans les séries ( à mon goût ). Tout au long de chaque épisode, je me demandais continuellement  » Qu’est-ce qu’il va faire mais QU’EST-CE QU’IL VA FAIRE ?! « , et à la fin, j’étais impatiente de pouvoir regarder l’épisode qui suit.

J’ai adoré cet effet miroir, quand Joe décrit une de ses victimes comme une vraie dingue obsédée et  dangereuse psychopathe. La situation est hilarante, d’autant plus qu’on le voit vraiment persuadé de ce qu’il avance pour se justifier de vouloir protéger celle qu’il aime sans réaliser que ses propos le décrivent également PARFAITEMENT.

En revanche, j’ai été EXTRÊMEMENT DÉÇUE de cette fin, en mon sens tellement prévisible. Vu l’intensité de la série, je m’attendais à une fin de folie quoi ! Mais non, malheureusement on la devine… Malgré tout, il est plaisant que la fin, qui répète le début de la série, laisse entendre une deuxième saison et à la dernière minute, un élément perturbateur vient nous tenir en haleine pour nous rendre encore plus impatients !

 

And YOU ? Tu as regardé la série ? Tu as aimé ? Dis moi tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *